Comment convaincre un recruteur de te contacter | Techniques de copywriting

La recherche d’emploi est un exercice difficile où la concurrence est rude. As-tu déjà eu ce sentiment qu’il y aura toujours une personne meilleure que toi ? Pourquoi le recruteur te choisirais-tu parmi des centaines de candidats ?

Pas de panique, je vais te donner les clés pour être repéré et contacté. En utilisant les techniques du copywriting que les publicitaires appliquent tous les jours pour te faire acheter des choses dont tu n’as pas vraiment besoin, tu vas radicalement booster tes chances.

Crée un profil LinkedIn convaincant

Je préfère poser les bases tout de suite : tu dois créer un profil sur LinkedIn. Si tu ne l’as pas encore fait, laisse-moi t’expliquer pourquoi c’est indispensable.

LinkedIn est le premier réseau professionnel au monde. Plus de 800 000 entreprises y sont présentes, et les recruteurs l’utilisent tous les jours. Je te conseille de mettre une bannière et une photo professionnelle. Si tu ne sais pas quoi choisir, sélectionne quelque chose en rapport avec ton métier ou ton secteur d’activité. Tu peux être plus inventif et créer ta propre bannière.

En résumé, on va faire passer ton profil de ça :

À ça :

Améliore ton titre de profil LinkedIn

La plupart des gens indiquent leur vrai titre de poste sur LinkedIn : Business Consultant, Performance Manager, Chargée RH, Assistant Marketing, Ingénieur R&D, etc.

Mais il y a deux problèmes avec cette approche :

  1. Les intitulés de poste peuvent varier d’une entreprise à l’autre. Résultat, ils sont vagues et imprécis.
  2. Les recruteurs se servent des mots clés pour repérer des candidats, et ces intitulés en manquent cruellement.

On ne sait pas ce que tu fais, les compétences que tu as, les outils que tu utilises, etc.

Si tu veux qu’on te trouve facilement, le titre de ton profil LinkedIn est le meilleur endroit pour placer des mots clés qu’ils vont rechercher.

Pour trouver les bons mots clés, pose-toi les questions suivantes :

  • Quels sont les différents intitulés de poste correspondant à mon métier ?

Cette question peut sembler bizarre à première vue et ne s’applique pas à tous. Mais la plupart du temps, quand tu cherches du travail, tu vas trouver des annonces d’emploi portant des noms de poste différents. Voici quelques exemples :

Logistique : approvisionneur, technicien logistique, Ingénieur supply chain

RH : People Operations, People Ops, Talent Acquisition Manager, Chargé de recrutement, Office Manager

Dans ces deux exemples, tu vois que chaque intitulé de poste est composé de mots clés complètement différents des autres. Tu dois faire le même travail pour ton poste : consulte les annonces d’emploi sur les jobboards, d’autres profils LinkedIn, etc.

  • Quels logiciels ou compétences sont les plus recherchées ?

Dans certains métiers, la maîtrise d’un logiciel peut être capitale. Un commercial export peut parler 3 langues étrangères, un développeur sait coder certains langages informatiques, etc. Si tu possèdes une compétence différenciante et recherchée, indique-la dans ton titre de profil. Une autre manière d’envisager cette question est de penser à celle que les recruteurs te posent le plus souvent.

  • Mon travail est-il spécifique ?

Si tu portes un titre de poste qui ne permet pas de renseigner directement le recruteur, je te conseille de préciser en quoi ton travail et tes compétences sont spécifiques. Imaginons que tu es comptable, ou commercial. Voici deux titres de poste qui sont trop généralistes. Si tu es dans ce cas, pense à ce qui te distingue des autres candidats.

Voici quelques exemples :

  • La taille de l’entreprise
  • Le secteur d’activité
  • Les clients
  • Le chiffre d’affaires

En reprenant ces deux exemples, on peut imaginer :

  • Comptable Général | PME | Industrie
  • Commercial | Automobile | B2B

Tu peux également résumer ton emploi par une phrase simple : J’aide [clients] à [verbe action] en/avec [verbe action/produit].

Un comptable général : J’aide les PME à optimiser leur trésorerie. J’optimise la trésorerie des PME.

Ton titre de profil n’est pas ton intitulé de poste actuel.

Une personne arrivant sur ton profil ira voir tes expériences professionnelles pour connaître ton poste actuel.

Ton titre de profil doit représenter qui tu es en dehors de ton poste actuel.

Tu peux y inclure tes valeurs, un job que tu souhaites faire, etc. Le titre de profil montre comment tu veux être perçu.

Au lieu de mettre : “Comptable Général”, tu peux indiquer “Comptable Général | J’optimise la trésorerie des PME | Passionné de Finances | DECF

Optimise la partie Infos

La partie “Infos” de ton profil te permet d’écrire un texte libre. C’est une formidable opportunité pour te distinguer et donner un maximum de détails pour donner envie au recruteur de te contacter.

S’il lit cette partie, le recruteur connaît déjà ton métier, mais il cherche à en savoir davantage. Il lui manque certainement des renseignements.

La partie infos laisse visibles quelques lignes, mais il faut cliquer sur “... voir plus” pour découvrir le reste. Tu dois absolument donner envie de “... voir plus”.

En copywriting, on utilise des structures de texte qui permettent de capter l’attention d’une personne.

Je vais te faire passer de ça :

À ça :

La structure AIDA

Elle organise le texte en quatre parties : Attention, Intérêt, Désir, Action.

Chacune d’entre elles a un objectif précis et est censée maintenir l’attention du lecteur jusqu’à un appel à l’action clair.

Attention

Le premier objectif est d’attirer l’attention du lecteur. Le recruteur doit lire les quelques lignes visibles de ta partie “Infos”.

Tu dois donc le surprendre dès les premiers mots. LinkedIn est encore un réseau social professionnel où le ton est souvent formel et classique. Il n’est donc pas difficile de sortir du lot.

Pour attirer l’attention, tu peux utiliser plusieurs tactiques :

  • Une information surprenante
  • Un ton différent (humour, tutoiement, etc.)
  • Une mission ambitieuse

Intérêt

Une fois que le recruteur a cliqué sur “... voir plus”, tu dois susciter son intérêt. Il est indispensable de bien connaître et comprendre ses besoins, ses attentes et ses interrogations.

Mets-toi à sa place, il veut résoudre un problème : trouver le bon candidat. En lisant ta section infos, il souhaite avoir plus de renseignements sur toi, ton métier, ton expertise, etc.

Il cherche à confirmer :

  • Ton métier
  • Tes missions
  • Tes compétences
  • Ta personnalité
  • Ta légitimité
  • Ta crédibilité

Il y a bien sûr d’autres filtres qui seront souvent abordés en entretien : mobilité géographique, salaire, etc.

Mais il est important de les avoir en tête. Si tu habites à Paris et que tu es mobile dans la France entière, il peut être utile de le préciser dans la section Infos.

Afin de susciter l’intérêt du recruteur, indique en un court paragraphe ce que tu fais (ou veut faire).

Utilise les mêmes mots clés que dans ton titre de profil, et ajoute de nouveaux mots clés. Il cherche souvent des compétences techniques.

Un Data Analyst pourra spécifier qu’il maîtrise le langage Python et R, par exemple. Un comptable pourra préciser le logiciel ou l’ERP de gestion qu’il connaît.

Désir

Le 2e paragraphe de ta section infos doit donner envie au recruteur de te contacter.

Rappelle-toi : il ne connaît pas tes aspirations, tes projets, etc. Il vient de lire ce que tu fais actuellement, et t’a sans doute trouvé grâce aux mots clés que tu as mis sur ton profil. Maintenant tu dois lui confirmer que ce que tu veux faire est ce qu’il recherche.

Ton paragraphe va donc expliquer ton état d’esprit actuel. Es-tu ouvert·e aux opportunités ?

Je sais ce que tu es en train de te dire : “Je ne vais pas dire que je cherche ailleurs, mon manager va le lire.”

Il y a une manière de le faire qui semblera naturelle à ton manager et qui sera utile au recruteur.

Voici une méthode simple en 3 étapes :

  1. Fais la liste de toutes les choses que tu veux trouver dans ton prochain job.
  2. Fais le lien avec ton job actuel, il y a sûrement des choses en commun.
  3. Au lieu d’écrire “je veux faire...”, ou “je cherche...”, utilise la forme “Je suis passionné·e par”

En utilisant la “passion”, tu vas pouvoir décrire ton job idéal. Tu situes tes aspirations professionnelles sur le long terme. Un assistant RH fraîchement diplômé peut dire qu’il est passionné par les People Ops et comment elles permettent aux CEO d’optimiser les performances de l’entreprise. Pourtant cette vision est celle d’un HR Manager, d’un DRH, etc.

Action

Termine cette section Infos par un appel à l’action clair. Tu peux laisser tes coordonnées si tu veux que le recruteur puisse te contacter directement.

Comme ces coordonnées sont à la vue de tous, voici quelques conseils pratiques :

  1. Crée une adresse email dédiée à ta recherche d’emploi. Par exemple : stephanie.renaudcv@gmail.com
  2. Utilise un numéro différent. Achète une carte sim à 2€ chez Free, ce qui te permet d’avoir un numéro, sans donner ton véritable numéro personnel.

Valorise tes expériences

La partie “Expérience Professionnelle” de LinkedIn est souvent un copier-coller du CV. C’est une bonne première étape préparatoire, mais c'est une erreur de ne pas aller plus loin.

Pour commencer, assure-toi d’avoir des intitulés de postes pertinents. Si tu as utilisé le nom que ton employeur a donné à ta fonction, tu peux certainement faire mieux.

Par exemple, une société appellera un commercial un Business Developer. Le terme est vague et peut convenir à beaucoup d’emplois de commerciaux.

Autre exemple, un “Performance Manager” est en fait un “Business Intelligence Analyst”, dans certaines entreprises.

Pour finir, on voit souvent des titres de postes contenant le mot “Manager” : Talent Acquisition Manager, Performance Manager, etc.

Si tu es jeune diplômé et que tu ne manages personne, il est possible que ton intitulé porte à confusion pour un recruteur.

Quand tu as un intitulé de poste clair et qui sera compris par tout le monde, tu vas t’attaquer aux missions.

Mais juste avant cela, tu dois écrire ton accroche. C’est la phrase que l’on peut lire avant de cliquer sur “voir plus” sur chaque poste.

Je te conseille d’écrire une phrase qui résume la mission que tu avais.

Tu dois passer de ça :

À ça :

Et si tu as envie de lire les deux versions, j’ai créé deux profils LinkedIn que tu peux consulter :

Utilise le storytelling

Si tu veux aller plus loin dans la personnalisation de ton profil LinkedIn, tu peux ajouter du storytelling.

Ta partie expérience est l’histoire de ta vie professionnelle. Chaque emploi est un épisode de ta vie que le recruteur va lire. Si tu vois cette partie de ton profil LinkedIn comme cela, tu vas vite comprendre ce que je veux dire par storytelling.

Au lieu de simplement partager tes missions, explique aussi pourquoi tu as choisi ce job et donne du contexte. Chaque expérience devient une mini-histoire.

Voici la structure que tu peux utiliser :

  1. La situation de départ : pourquoi et comment j’ai trouvé ce travail
  2. Le problème à surmonter : quel objectif ou problème ai-je eu à surmonter
  3. Les missions : ce que j’ai fait pour atteindre mon objectif
  4. La situation finale : le résultat que j’ai atteint, comment je me suis senti et pourquoi / comment cette expérience s’est terminée

Cette fois-ci tu passes de ça :

À ça :

La situation de départ

Explique en une phrase simple comment tu as trouvé ce travail, et pourquoi tu as choisi de rejoindre cette entreprise. N’hésite pas à donner des détails réels et personnels pour ajouter de la personnalité à ton profil LinkedIn.

Voici quelques exemples :

  • Job de commercial (1ère expérience professionnelle d’un jeune diplômé) : À la fin de mon stage de fin d’études, j’avais une seule chose en tête : trouver un poste qui me laisse de l’autonomie, même si j’étais jeune diplômé. Le challenge qu’on m’a présenté lors du premier entretien m’a confirmé que j’étais au bon endroit.
  • Job de chef de projet (3e expérience professionnelle) : Après 3 ans comme ingénieur R&D, j’avais envie de passer un cap et de monter en compétences en management. Le poste de chef de projet était un choix évident car il me permettait de pratiquer du management transverse, sans être directement le supérieur hiérarchique. Une première étape vers un poste de manager.

💡 Tu remarques que cette phrase est dans un style informel sans être familier. Ta personnalité doit transparaître, mais garde en tête qu’un recruteur va te lire.

Le problème à surmonter

Tu peux t’inspirer de cette formule : Je devais [faire - atteindre] [objectif], mais [obstacles - problème], alors j’ai [ce que tu as fait].

Voici quelques exemples :

  • Job de commercial : Je devais trouver des clients, mais l’entreprise était nouvelle sur un marché très concurrentiel, alors j’ai créé un plan de prospection sur LinkedIn.
  • Job de chef de projet : Je devais gérer une équipe de 5 ingénieurs, mais le projet avait 6 mois de retard, alors j’ai entièrement revu le process de gestion de projet et mis en place une nouvelle organisation.

Les missions

Après cette phrase d’introduction, tu peux lister tes différentes missions en leur associant un indicateur de performance.

Plutôt que dire “Prospection commerciale”, écris “+20% de CA grâce à 3 jours de prospection commerciale par semaine.”

La situation finale

En une ou deux phrases, explique ce que cette expérience t’a appris :

  • Au niveau professionnel (compétences)
  • Sur toi-même (savoir-être, ou soft skills)

Voici un exemple : Cette expérience m’a appris une chose : le diplôme ne fait pas tout. L’action et la pratique sont riches d’enseignements.

C’est aussi le moment d’expliquer un changement dans ta carrière. Si ton expérience suivante est différente, fais le lien entre les deux.

Si tu passes d’un poste d’ingénieur à un poste de manager, explique pourquoi tu as souhaité changer. Cela peut être aussi simple que : “J’avais l’impression d’avoir fait le tour et j’avais besoin de passer un cap dans ma carrière.”

Le recruteur va se demander pourquoi tu as changé, c’est donc le meilleur endroit pour lui donner la réponse qu’il attend.

Mais LinkedIn n’est pas le seul moyen de trouver un travail. La plupart des recrutements se font avec un CV et une lettre (ou un email) de motivation.

Dans la suite de l’article, je te dévoile des tips pour créer une réelle connexion avec le recruteur... en quelques mots.

Dope ta candidature

Personnalise ton CV

Si tu veux sortir du lot, il est impératif de personnaliser ton CV. Mais tu dois l’adapter sur deux niveaux : il doit refléter ta personnalité mais aussi inclure tous les mots clés de l’annonce à laquelle tu postules.

La plupart des recruteurs utilisent des ATS (des logiciels de gestion de candidature), ce qui veut dire que ton CV sera stocké dans une base de données. Le recruteur va associer ton CV au poste auquel tu postules, mais si tu n’es pas retenu, il pourra à nouveau chercher ton CV. Assure-toi d’utiliser les mêmes mots que lui pour qu’il puisse te trouver plus facilement.

Afin de personnaliser ton CV, tu vas faire comme les Anglais. Ils ont une pratique un peu différente de la nôtre. Ils démarrent leur CV par un opening statement, un court paragraphe qui met en valeur leur candidature.

Cette courte introduction se situe entre l’entête du CV (coordonnées) et le corps (expérience, diplômes, compétences, hobbies).

Elle répond aux quatre premières questions du recruteur :

  • Quel métier cette personne fait-elle ?
  • Combien d’années d'expérience a-t-elle ?
  • Qu’a-t-elle accompli ?
  • Que recherche-t-elle ?

Ces quatre questions fonctionnent car elles répondent à 8 objectifs, sur les modèles AIDA et CLOU (Crédibilité, Légitimité, Opportunité, Urgence) :

  1. Attention et Crédibilité : l’intitulé de poste doit reprendre celui de l’annonce du recruteur pour être le plus clair possible.

  2. Intérêt et Légitimité : le niveau d’expérience doit correspondre aux attentes de l’annonce, ou tu dois valoriser cette expérience si tu es en dessous. Par exemple, si tu as 5 ans d’expérience professionnelle mais seulement 3 ans au poste recherché, tu peux indiquer “5 ans d’expérience professionnelle en X et Y.”

  3. Désir et Opportunité : sois spécifique et quantifie tes accomplissements. Plutôt que de dire “J’ai de l’expérience en commercial B2B”, dis plutôt “J’ai agrandi le portefeuille client de +30% et augmenté le CA de +20% avec un taux de satisfaction client à +98%.” Choisis des accomplissements correspondants aux missions principales de l’annonce.

  4. Action et Urgence : reprends l’intitulé de l’annonce pour dire ce que tu recherches. Tu peux préciser une date de disponibilité ou une durée de préavis. L’idée est de créer un sentiment d’urgence chez le recruteur.

Pour t’aider à y voir clair, voici deux exemples de bonne et mauvaise introductions de CV répondant à une annonce intitulée “Business Developer”, dont les missions sont celles d’un commercial itinérant B2B :

La mauvaise introduction de CV :

Je suis un commercial avec 5 ans d’expérience en B2B. Je suis une personne motivée et efficace. Je recherche un poste de Business Developper pour relever de nouveaux challenges.

La bonne introduction de CV :

Business Developer avec 5 ans d’expérience en B2B, j’ai fait progresser mon portefeuille client de 30% avec une croissance du CA de +20%, tout en gardant un niveau de satisfaction de +98%. Commercial autonome, je suis attaché au travail en équipe. Ma passion pour mon métier repose sur les rencontres quotidiennes avec les clients, et mon goût de la performance. Plusieurs fois meilleur commercial, j’ai eu la chance de former deux juniors. Votre poste de Business Developer semble correspondre à mes attentes. Je suis disponible par téléphone pour confirmer avec vous un intérêt qui, je l’espère, sera réciproque.

Cette introduction de CV doit parler directement au recruteur. Je te recommande de la changer chaque fois que tu postules. Chaque étape que je t’ai indiquée doit répondre à un élément présent dans l’annonce.

Dans mon exemple, on peut imaginer que l’annonce précise que le business developer pourrait former les nouveaux commerciaux. On peut imaginer qu’elle mentionne une personne autonome mais qui sait travailler en équipe. De même, les indicateurs utilisés doivent permettre de mesurer un accomplissement correspondant à une mission de l’annonce.

Maintenant que tu as amélioré ton CV, tu auras besoin d’avoir un message convaincant pour accompagner ta candidature. Dans la suite de cet article, je te donne les clés pour écrire une lettre de motivation persuasive, et je t’explique comment l’adapter au format email.

Écris une lettre de motivation persuasive

Une lettre de motivation efficace est courte et donne les bonnes informations. Tu dois écrire avec des mots simples et à la relecture enlever tous ceux qui ne servent à rien. Ne te répète pas et organise ta lettre en paragraphes courts.

Maintenant qu’on a posé les bases, je vais te donner le plan d’une lettre de motivation convaincante en te donnant les questions auxquelles tu dois répondre pour chaque partie :

Le premier paragraphe doit capter son attention, le recruteur doit se dire qu’il a trouvé la bonne personne.

  • Quel est l’intitulé de poste de l’annonce ?
  • Quel niveau d’expérience as-tu ?
  • Quand es-tu disponible ?

Voici un exemple :

Je vous présente ma candidature pour le poste de Chargé·e de communication digitale [quoi]. J’ai 3 ans d’expérience en communication digitale en tant que Community Manager et rédacteur Web SEO [qui]. Je suis disponible sous un mois [quand].

Le deuxième paragraphe doit susciter son intérêt, le recruteur doit penser que tu as l’expérience et les qualifications requises. Identifie la mission la plus importante de l’annonce et illustre-la avec des exemples précis.

  • Quelle est la mission clé de l’annonce ?
  • Quelle expérience peux-tu mettre en avant ? Quel en était le contexte ?

  • Quels étaient tes objectifs ?
  • Qu’as-tu fait pour les atteindre ?
  • Quels ont été tes résultats ?

Voici un exemple :

En trois ans, j’ai géré la stratégie digitale de plusieurs clients. [mission clé]

L'agence m’a confié la gestion d’un éditeur Saas. [contexte] Il souhaitait augmenter le trafic de son site web de 20% en 12 mois. [objectif] J’ai proposé une stratégie digitale basée sur la rédaction d’articles web optimisés SEO et des publications pour ses réseaux sociaux.[ce que tu as fait] Son trafic est monté de 20% en 4 mois seulement. [résultats]

Le troisième paragraphe doit provoquer son désir de te contacter. Maintenant que le recruteur pense que tu as la bonne expérience, il doit comprendre ce que tu peux apporter à son équipe.

Un nouveau collaborateur peut se contenter de faire ses missions, ou il peut avoir un potentiel intéressant. Et c’est humain, on en veut toujours plus. Si le recruteur pense que tu as du potentiel, il aura plus de chances de te contacter avec un a priori positif.

Afin de montrer ton potentiel, tu dois aller plus loin que l’annonce et réfléchir au poste du point de vue de l’entreprise.

Par exemple, un poste de commercial export bilingue anglais dans une société internationale peut laisser penser qu’une personne qui parle une troisième langue pourrait être encore plus intéressante : la multinationale développe certainement plusieurs pays.

Cette partie te demandera un peu plus de réflexion et de recherches sur l’entreprise.

Quels sont les enjeux du poste ? Imagine les risques que la compagnie court si une personne incompétente occupe le poste. Un mauvais commercial peut faire perdre un client, du chiffre d’affaires, ou dégrader sa réputation. À chacun de ces risques correspond une compétence indispensable qui n’est peut-être pas indiquée dans l’annonce.

Pour ne pas perdre un client, il faut faire preuve de rigueur, d’un bon relationnel. Pour maintenir le chiffre d’affaires, il faut proposer des services supplémentaires, être proactif.

Pour ne pas donner mauvaise réputation, il faut être conscient de son savoir être en clientèle, bien choisir ses mots.

Pose-toi ces questions pour trouver tes propres réponses :

  • Qu’arriverait-il à mon employeur si je fais mal mon travail ?
  • Quels risques sont possibles ?
  • Quelles compétences dois-je avoir pour éviter ces risques ?

Voici un exemple :

J’ai démontré un excellent sens du service client, une grande rigueur dans l’accomplissement de mes missions, et la capacité d’être force de proposition. Ils ont tous renouvelé leurs contrats, et le panier moyen a progressé de 15%.

Quelle est la valeur ajoutée du poste ? Elle désigne ce que le poste apporte à l’entreprise.

  • Pourquoi ce poste existe-t-il ?
  • Que perdrait l’entreprise si ces missions étaient confiées à une autre personne ?

Pour reprendre l’exemple d’un chargé de communication digitale, le poste répond aux besoins spécifiques des médias numériques (Internet) qui sont bien différents des médias traditionnels (TV, Presse).

Fais le lien avec tes qualités personnelles en répondant à la 2e question.

Voici un exemple :

Passionnée par les nouvelles technologies et curieuse, je maintiens une veille sur les plateformes émergentes. J’ai créé un compte Tik Tok pour un client qui a généré 1 million de vues en un mois.

Cet exemple associe une qualité individuelle (passion pour les nouvelles technologies et veille sur les plateformes émergentes) à un bénéfice client (compte Tik Tok créé et résultat chiffré : 1 million de vues).

Le quatrième paragraphe doit associer ta personnalité aux valeurs de l’entreprise.

C’est le moment de dire que tu postules dans la société X parce qu’elle est engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique. Va sur le site corporate de l’entreprise et cherche ses valeurs. Fais le lien avec les tiennes (si ce lien est réel). Si tu es engagé dans une association, c’est bien sûr le moment de le préciser pour crédibiliser ton engagement.

Le cinquième paragraphe indique au recruteur quand et comment te contacter.

Voici un exemple :

Je suis disponible pour un premier échange téléphonique, idéalement entre 12h et 14h, et après 16h.

Tu peux utiliser la même logique pour ton email de motivation avec quelques petites adaptations.

Écris des emails captivants

L’email de motivation est différent de la lettre sur plusieurs points :

  1. Il a un objet.
  2. Le lecteur lui accorde moins d’attention qu’une lettre.
  3. Son format varie en fonction de l’écran.

L’objet va décider si ton destinataire va lire ton email ou pas.

Mets les mots les plus importants au début de ton objet car selon l’écran, il ne s’affiche pas en entier.

Pense à la personne à qui tu l’envoies, car l’information qui va l’intéresser peut être différente.

Si tu t’adresses à un recruteur, il est évident qu’il reçoit des candidatures. Dans ce cas, commence l’objet par l’intitulé de poste puis la référence s’il y en a une.

Par exemple : Commercial B2B | Ref 542 675 | Candidature

Si ton destinataire est un manager, il en reçoit moins souvent, il est utile de le préciser dès le début.

Exemple : Candidature | Commercial B2B | Ref 542 675

Si tu postules spontanément, identifie les compétences clés qui peuvent intéresser ton destinataire.

Par exemple, tu es commercial export trilingue anglais allemand et l’entreprise a des bureaux aux États-Unis et en Allemagne : Commercial trilingue anglais allemand | Candidature spontanée

Le corps de l’email doit être court et composé de paragraphes de 3 phrases maximum.

Ton lecteur ne lira pas ton email s’il est trop long. Il cliquera sur la pièce jointe (ton CV), et balaiera ton email rapidement. Si ton CV l’intéresse, il prendra peut-être le temps de lire ton email.

Je te conseille de réduire la longueur de ta lettre de motivation si elle est trop longue (paragraphes de plus de 3 phrases).

Mets les mots importants en gras :

  • Intitulé de poste
  • Disponibilité
  • Compétences clés

Avec tous ces conseils, tu vas pouvoir faire décoller tes candidatures. N’hésite pas à relire cet article plusieurs fois pour appliquer les conseils petit à petit. Et bonne chance dans tes recherches d’emploi !

Exercices

L'auteur

Maud Grenier a 10 ans d'expérience dans le recrutement et dans les Ressources Humaines. Elle a travaillé dans des grands groupes et des start-ups en France. Après avoir lancé Internshipmapper.com afin d'aider les étudiants à trouver un stage à l'étranger, elle accompagne aujourd'hui les CEO et les responsables RH dans leur problématique de croissance.

Tous les articles